Zéro Déchet

10 astuces pour réduire ses déchets dans la cuisine

April 1, 2020
objets zero dechet

Zéro déchets, zero waste, empreinte carbone, émissions de gaz à effet de serre et microplastiques: ce sont désormais des mots que l’on entend presque quotidiennement et qui font parfois un peu peur.

Voici donc une série de posts qui ont le but de décortiquer ces sujets tout en restant concrets, simples et abordables.

Donner des idées pratiques et illustrer comment nos actions de tous les jours peuvent faire la différence c’est à mon sens plus efficace que mille et une théories sur la pollution des océans.

Certes, il faut bien partir d’une bonne base de données sur ces sujets si controversés, mais finalement, ce qui compte le plus c’est nos actions quotidiennes, nos habitudes, nos comportements et les messages que nous véhiculons autour de nous.

Alors, ne bougez pas et découvrez mes 10 conseils sur comment réduire ses déchets à la maison. Aujourd’hui, place à la cuisine!

Avec les gachis de nourriture, les déchets alimentaires, les emballages (et suremballages) de nos produits frais et en conserve, l’utilisation fréquente du four, de la gazinière et en général de l’éléctricité, la cuisine est l’une des pièces de la maison où notre empreinte environnementale peut être le plus réduite.

Voici donc 10 astuces pour limiter l’impact nocif de notre activité sur l’environnement et créér une cuisine écologique!

  1. Consommez des produits frais de saison (et locaux, si possible): c’est pas le plus évident des conseils, mais consommer nos produits frais en suivant le cours des saison est à mon sens l’un des changements les plus simples à appliquer au quotidien pour réduire notre impact sur l’environnement. Les supermarchés nous proposent désormais des fraises en janvier ou bien des abricots en novembre. Eh bien, rien de pire pour l’environnement! Que ce soit au niveau du goût , des nutriments et du prix, mais aussi parce qu’ils sont moins traités avec des pesticides, il n’ont pas besoin d’être stockés et transportés partout (utilisation de pétrole, longs trajets, ect) pour répondre à la demande. Manger local et de saison assure une gestion plus logique de l’agriculture et contribue à diminuer notre impact environnemental;
  2. Utilisez le four pour la préparation de deux ou trois recettes (en d’autres mots, évitez d’allumer le four pour cuire 10 cookies pendant 10 minutes et exploitez la chaleur du four pour d’autres recettes). Exemple: faites lever vos pâte s à pain/pizza 20/30 minutes après avoir cuit n’importe quoi dans votre four et après l’avoir éteint; utilisez la chaleur résiduelle pour faire sécher des fruits et légumes en guise de déshydrateur; utilisez la chaleur pour cuire des chips). En même temps, pensez à éteindre le four quelques minutes avant la fin de la cuisson: la chaleur continue de se propager et vos recettes seront quand même parfaites;
  3. N’utilisez pas le lave-vaisselle s’il n’est pas rempli: un lave-vaisselle semi vide consomme en proportion beaucoup plus que lorsqu’il est rempli;
  4. Réutilisez le marc de café pour préparer un gommage sous la douche, pour neutraliser les mauvaises odeurs du frigo ou en tant qu’engrais pour les plantes;
  5. Utilisez vos déchets organiques pour composter: il existe désormais plein d’associations ou organisations locales qui récupèrent les déchets organiques dans des bacs pour en faire du compost. Sur la toile vous avez aussi une panoplie de kits composteurs pour appartement, même si vous n’avez qu’un balcon chez vous! Vous pourrez ainsi proposer à vos voisins de récuperer leurs épluchures ou bien proposer aux personnes qui habitent l’immeuble d’acheter un bac à compost qui pourra être placé dans un jardin commun ou dans la cour de l’immeuble. Voici un compost 100% fait maison, parfait pour vos plantes, pour votre jardin ou votre potager!
  6. Achetez en vrac: éviter les emballages et suremballages en plastique lorsque possible est très simple. Il suffit se faire à l’idée qu’il ne faudrait pas acheter certains produits au supermarché. Privilégiez les marchés de producteurs et les AMAP pour les produits frais (fruits, légumes, fromages, viande, poisson, pain…) et les biocoop ou magasins biologiques pour les farines, le sucre, le sel et les épices, les pâtes, le riz, mais aussi les légumineuses, les graines, les fruits secs, fruits deshydratés, céréales et biscuits. Bien sûr ça ne viendra pas du jour au lendemain, il faudra du temps pour changer vos habitudes. Mais vous verrez, dès que votre poubelle à plastique se remplira une fois toutes les deux semaines et pas tous les 2 jours, vous ne reviendrez plus jamais sur vos pas! Pensez à vous équiper avec des filets, des sacs en coton, des sacs en tissu réutilisables et des boîtes pour transporter vos courses mais aussi au bocaux en verre pour le stockage de produits à la maison (réutilisez par example les bocaux de confiture ou de conserve 😉 );
  7. Changez votre façon de penser et de fonctionner: à chaque fois que vous êtes sur le point de jeter quelque chose à la poubelle, réflechissez à une utilisation différente de cet objet. Est-ce qu’il peut être réutilisé? Est-ce qu’il peut me servir encore? Il ne s’agit pas d’accumuler des emballages ou des objets inutiles, bien au contraire. Pour avoir déjà fait ces reflexions je peux vous assurer que vous découvrirez moultes et moultes utilisations aux objets de votre vie, sans faire d’effort. Par example, un vieux bonnet de douche bien nettoyé au préalable peut être parfait pour couvrir votre pâte levée dans son bol. Et aussi, un vieux emballage rigide en plastique de fraises ou poivrons sera idéal pour la germination de vos graines tel qu’un bac à semis…!
  8. Privilégiez les matériaux ecologiques: choisir du coton organique pour ses sacs réutilisables, du lin pour ses sacs de courses, des emballages en carton ou en plastique recyclable pour les produits qui n’existent pas en vrac, aide votre poubelle ainsi que la planète. Aussi, retrouvez toutes les alternatives désormais disponibles en ligne pour remplacer vos objets jetables: les BeesWrap pour couvrir vos aliments et les stocker au frigo sans utiliser de l’aluminium ou du film plastique alimentaire, découvrez l’essuie-tout en tissu lavable et réutilisable, fabriquez une éponge Tawashi à l’aide de nombreux tutoriels sur la toile, achetez des filtres à café ou des sachets de thé réutilisables, investissez dans des pailles en inox, en verre ou en bambou pour éviter le pailles en plastique jetables, pensez à éliminer les bouteilles d’eau en plastique en vous offrant une carafe filtrante ou du charbon actif pour purifier l’eau du robinet;
  9. Fabriquez vous-même vos produits ménagers: il existe tout plein de recettes testées et approuvées. Rendez-vous bientôt pour mes recettes DIY coup de coeur de produits ménagers cuisine écologiques et faits-maison!
  10. Re-découvrez le plaisir de cuisiner et de fabriquer vos aliments vous- même: pain, produits laitiers, conserves, produits transformés, confitures, gelées, plats cuisinés, boissons végétales, jus de fruits, sauce tomate… Il y a très peu de produits qui ne peuvent pas être réalisés chez soi avec quelques ustensiles, petits électroménagers et un peu de temps à disposition (profitez-en en cette période de confinement!). Cuisiner pour ses proches est très satisfaisant et, ce qui ne gâche rien, ça vous permet de faire des économies.

Partagez maintenant!

No Comments

Leave a Reply